Concours d’excellence Universiapolis – La coupe des Débats

Universiapolis – Université Internationale d’Agadir lance le concours d’excellence Universiapolis- La coupe des Débats oratoires :

INSCRIPTION :

Les inscriptions à la Coupe des débats se font en trinôme. Chaque Lycée  a la possibilité d’envoyer  un(1), deux(2),  ou quatre(4) Trinômes, en veillant à respecter l’équilibre  « Pour » ou « Contre ».

DÉROULEMENT :

La coupe des débats se déroulera en 2 phases à la salle Henri-Tudor à Universiapolis :

  • Une phase qualificative le mercredi 22 mars 2017 à partir de 15h
  • Une phase finale le samedi 25 mars 2017 à partir de 15 h

SUJETS DÉBATTUS :

Les thèmes abordés  sont choisis en fonction de l’actualité et  de sujets de société importants, la demi finale aura pour thème :

«La technologie moderne présente d’énormes avantages pour tout le monde, êtes-vous d’accord?»

Les équipes sélectionnées pour la finale débâteront le thème suivant :

«La mondialisation de la culture est-elle un obstacle à notre identité nationale ?»

TEMPS DE PRÉPARATION ACCORDE AUX CANDIDATS :

Chaque équipe disposera du temps nécessaire  de préparation pour les sujets proposés.

Les qualités d’improvisation et de réactivité des candidats seront ainsi  mieux évaluées. La coupe  des débats est avant tout un concours d’éloquence et de débat, et non  un concours d’expression écrite. Cela évitera aux orateurs  de lire un discours préparé, cependant  il leur sera bien sûr permis de consulter leurs notes.

CRITÈRES DE JUGEMENT :

  • Respect par les candidats du fond et de la forme du débat.
  • Justesse de l’argumentation et réfutation de l’argumentation adverse
  • Aisance orale, charisme, aptitude à convaincre le jury et les auditeurs.

COMPOSITION DU JURY :

Les jurys sont composés de trois(3) juges ayant une grande expérience du débat.

Avocats, Professeurs d’écoles ou d’Universités, Professeurs d’art oratoire…

La délibération se fera à huis clos.

DISQUALIFICATION ET ÉLIMINATION :

Tout candidat qui ne se conforme pas au présent règlement où dont le comportement apparaît comme étant en antagonisme avec les valeurs de l’Université est exclu du concours. Cette exclusion entraîne l’élimination de l’équipe auquel il appartient.

Toute absence d’un candidat ou tout retard supérieur à trente minutes après appel de son nom entraîne la même sanction.

Chaque équipe doit travailler de manière solidaire afin que la démonstration qui se dégage des discours prononcés par chacun des orateurs constituant l’équipe soit la plus cohérente possible.

CANDIDATS :

Le trinôme est composé d’un « Président », d’un « Ministre »  et d’un « Porte-parole ».

Le président introduit  et problématise le sujet, décrit ses termes, annonce le plan de son groupe, et présente le premier argument. Le ministre commence son discours en réfutant celui du débatteur qui l’a précédé puis développe un des arguments de son équipe. Le Porte-parole résume les arguments du trinôme et conclut. L’équipe est libre de définir le sujet comme elle l’entend sans toutefois être trop  restrictive.

Le trinôme adverse  est composé d’un « chef de l’opposition », d’un « député » et d’un « secrétaire général ».

Le chef de l’opposition reprend la définition des termes du sujet donnée par le « Président » du trinôme adverse   , réfute l’argument présenté par ce dernier, annonce le plan de son équipe et présente le premier argument de cette dernière. Le député commence son discours en réfutant le discours du débatteur qui l’a précédé puis développe un des arguments de son équipe. Le secrétaire général résume les arguments de l’équipe et conclut.

DISCOURS :

Chaque discours dure cinq (5) minutes et se divise en trois parties :

– Une « minute exclusive » durant laquelle personne n’est autorisé à interrompre l’orateur.

– Trois « minutes libres » durant lesquelles les membres de l’équipe adverse peuvent à tout moment intervenir en posant des questions à l’orateur. Chaque participant devant impérativement  répondre à Une question au moins.

– Une « minute protégée » durant laquelle l’orateur conclut sans être interrompu.

Les débatteurs seront invités à participer à un atelier d’art oratoire à l’issue du concours.